Rapport annuel 2021-2022

Le mur des métiers

Au cours de l’année 2021-2022, nos conseillers ont accompagné 1059 jeunes adultes dans leur démarche d’employabilité et dans leurs projets. Parmi tous ces clients, 264 ont eu recours à nos services d’aide à l’emploi. Pour leur part, les services offerts dans le cadre du Créneau carrefour jeunesse, regroupant la persévérance scolaire, l’entrepreneuriat, le bénévolat, le volontariat et l’autonomie personnelle et sociale, ont été utilisés par 214 participants.

 

Si 2021-2022 a été marqué par cette 2e année de pandémie et par les préparatifs de notre 25e anniversaire, nous avons également été très occupé à préparer l’année 2022-2023. En effet, de nouveaux partenariats ont été développés et des projets d’envergures ont été mis en œuvre pour prendre forme dès le printemps 2022.

 

Pour lire notre rapport annuel, c’est juste ici!

Read More →

Techniques de recherche et de gestion de données (DEC)

Le mur des métiers

PRINCIPALES TÂCHES

  • Collaborer à la réalisation d’un projet
  • Créer et exploiter les bases de données
  • Exploiter les langages de programmation
  • Collecter des informations
  • Analyser les données quantitatives.
  • Faire des liens entre les données amassées
  • Vulgariser les résultats de ses recherches

CHAMPS D’INTÉRÊT ET APTITUDES DU MÉTIER

  • Travailler avec des données et des chiffres
  • Résoudre des situations problèmes
  • Utiliser les nouvelles technologies et outils de développement informatiques
  • Analyser des données quantitatives

ÉTABLISSEMENT D’ENSEIGNEMENT OFFRANT LE PROGRAMME

Collège de Rosemont (Montréal) : Le seul cégep à offrir le programme!

  • Admission à l’automne seulement
  • DEC BAC offert
  • Intensif

FORMATION PROFESSIONNELLE D’UNE DURÉE DE 3 ANS

Conditions d’admission :

Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES)

OU

être titulaire d’un diplôme d’études professionnelles (DEP)

*d’autres conditions d’admission peuvent s’appliquer. Renseignez-vous avec votre conseiller au carrefour!

STATISTIQUES DE PLACEMENT

  • Très bon taux de placement (presque 100%)
  • Secteur en forte croissance

À SAVOIR

  • Longues heures de travail devant un ordinateur
Read More →

Peinture industrielle (AEP)

Le mur des métiers

PRINCIPALES TÂCHES
  • Préparation des surfaces à peindre
  • Nettoyage avec de l’eau sous pression
  • Traçage et marquage de la surface à peindre
  • Protection des parties à ne pas peindre : masquages
  • Préparation des produits à appliquer
  • Réglage de l’équipement d’application
  • Application des produits au pistolet
  • Retouches et finitions à la main
CHAMPS D’INTÉRÊT ET APTITUDES DU MÉTIER
  • Bonne perception des couleurs
  • Bonne vision et bons réflexes
  • Bonne condition physique
  • Capacité d’analyse
  • Capacité de concentration
  • Minutie et précision
  • Posséder une très bonne santé
  • Précision et souci du détail
  • Sens de l’observation
  • Sens des responsabilités
ÉTABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT OFFRANT LE PROGRAMME
  • CSS de Montréal, Montréal (Québec) Admissible aux prêts et bourse
  • CSS Marguerite-Bourgeoys, Saint-Laurent (Québec)

Conditions d’admission :

  • Avoir obtenu au moins les unités de 3e secondaire ou l’équivalent en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique.
  • ou Avoir obtenu une attestation d’équivalence de niveau de scolarité (AENS).
  • ou Avoir réussi le test de développement général (TDG) avec ou sans préalable spécifique.

*D’autres conditions d’admission peuvent s’appliquer. Renseignez-vous avec votre conseiller au carrefour!

STATISTIQUES DE PLACEMENT

On prévoit d’excellentes possibilités d’emploi pour les prochaines années

À SAVOIR
  • Capacité à travailler dans les endroits chauds et poussiéreux
  • Horaires de travail sur quarts (jour/soir/nuit/fin de semaine)
Read More →

L’Atelier Récup’ Vélo ouvre officiellement ses portes

Communiqués de presse

Saint-Hubert, le 19 mai 2022 – C’est un peu plus tôt aujourd’hui qu’a eu lieu l’ouverture officielle du local de l’Atelier Récup’ Vélo le tout nouveau projet du Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert (CJESH). À la fois projet d’économie sociale et d’économie circulaire, l’Atelier Récup’Vélo prend la forme d’un plateau de travail de recyclage et de remise à neuf de vélos usagés. Réalisé grâce à un financement de 130 000 $ issu du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS), dans le cadre de l’Alliance pour la solidarité de la Montérégie, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ce projet s’adresse aux jeunes adultes de 16 à 35 ans qui rencontrent des obstacles à intégrer le marché du travail ou à se maintenir en emploi.

Grâce également à la participation financière de la caisse Desjardins de Saint-Hubert, le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert peut accueillir les participants et les placer en situation d’emploi, avec des tâches et conditions réalistes qui leur permettent de vivre une première expérience de travail positive. Tout au long de leur parcours, ils bénéficient de l’encadrement d’une intervenante en insertion socioprofessionnelle pour acquérir ou développer des réflexes et compétences transférables en emploi, peu importe le secteur d’activité. Ce plateau de travail offre à ces jeunes un espace où ils se sentent accueillis sans jugement, libre d’apprendre et de développer leur plein potentiel.

Citations

« Un des objectifs de l’Alliance pour la solidarité de la Montérégie est de favoriser l’insertion socioprofessionnelle des personnes, et c’est exactement ce que vise le projet Atelier Récup’Vélo. Il permettra aux jeunes adultes qui éprouvent des difficultés à intégrer le marché du travail d’explorer, de manière encadrée, un domaine d’emploi pour développer des compétences transférables dans d’autres secteurs. Ce projet est un exemple d’initiatives concrètes mises en place de concert avec notre gouvernement pour atténuer les effets de la pénurie de main-d’œuvre, tout en luttant contre la pauvreté et l’exclusion sociale, et j’en suis très fier. » a déclaré monsieur Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Nous avons à cœur d’appuyer les jeunes de Saint-Hubert dans la réalisation de leurs projets et dans leurs ambitions, c’est pourquoi nous sommes fiers d’appuyer le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert dans la mise en œuvre de ce nouveau projet structurant pour notre communauté avec un investissement de 100 000$ provenant de notre Fonds d’aide au développement du milieu. » a mentionné monsieur Michel Adam, président de la Caisse Desjardins de Saint-Hubert. 

« Cela fait des années qu’on rêve à ce plateau de travail. C’est vraiment un bonheur de voir l’aboutissement de tout ce travail prendre vie aujourd’hui. » a conclu madame Guylaine Turpin, directrice générale du CJESH.

Pour en savoir plus sur le projet il suffit de visiter le site internet du Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert.

  • 30 –

Pour renseignements :  

Arianne Blanchette

Conseillère aux communications et aux événements

Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert

communications@cjesh.org

450-678-7644 poste 208

Read More →

Santé, assistance et soins infirmiers (DEC)

Le mur des métiers

PRINCIPALES TÂCHES
  • Participe à l’accueil et au départ des patients
  • Donne les soins de base et de confort aux patients
  • Mesure la tension artérielle des patients
  • Prépare les patients pour des examens de diagnostics
  • Dispense des soins préopératoires et postopératoires
  • Distribue et administre certains médicaments
  • Exécute divers traitements
  • Fait des prélèvements pour des examens de laboratoire
  • Effectue la vaccination de diverses clientèles
CHAMPS D’INTÉRÊT ET APTITUDES DU MÉTIER
  • Aimer travailler physiquement ou manipuler des instruments
  • Aimer comprendre les phénomènes et résoudre les situations problématiques
  • Aimer travailler en contact avec des personnes ou les aider
ÉTABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT OFFRANT LE PROGRAMME
  • CFP Charlotte-Tassé : Longueuil
  • CFP des patriotes : Sainte-Julie
  • École Métier-Normandie: Saint-Jean-sur-Richelieu
  • CFP métiers de la santé : Montréal
  • Collège CDI : Montréal
  • École Faubourgs : Montréal
FORMATION PROFESSIONNELLE D’UNE DURÉE DE 1800 HEURES

Conditions d’admission :

  • Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES)
  • OU avoir au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire en cours et avoir obtenu les unités de 5e secondaire en langue d’enseignement et de 4e secondaire en langue seconde et en mathématique

*D’autres conditions d’admission peuvent s’appliquer. Renseignez-vous avec votre conseiller au carrefour!

STATISTIQUES DE PLACEMENT

Taux de placement: 93,3%

À SAVOIR
  • Travail par quart (jour, soir ou nuit)
  • Travail d’équipe avec les spécialistes de la santé
  • Relations professionnelles avec les personnes malades et les membres de leur famille
  • Endroit où il y a des odeurs
  • Risques liés aux agents biologiques
Read More →

Le sPOt 16-24, un lieu unique pour permettre aux jeunes de 16 à 24 ans d’échanger et de socialiser.

Communiqués de presse

Saint-Hubert, le 6 mai 2022 – C’est hier qu’a eu lieu l’ouverture officielle du local Le sPOt 16-24. Situé dans le sous-sol de la Maison des jeunes au 3527 rue Mance, dans le quartier Laflèche, le projet est un partenariat entre le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert et la Maison des jeunes La Porte Ouverte. Ce projet est rendu possible grâce à la contribution financière de l’Alliance pour la solidarité de la Montérégie et le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

 

Une programmation au cœur des préoccupations des jeunes de 16 à 24 ans

Le spot 16-24 proposera une programmation qui répondra directement aux besoins et aux passions des jeunes de la tranche d’âge ciblé. On parle d’activités qui touchent, entre autres, aux arts urbains, à la création multimédia et à la programmation informatique. Le sPOt 16-24 offrira également aux jeunes un accès gratuit au WIFI, à des consoles de jeux vidéo, à des collations et à des jeux de société. De nombreux ateliers abordant différents thèmes comme l’employabilité, l’utilisation responsable d’internet, la gestion de ses finances ou encore les différents parcours possibles pour retourner aux études seront disponibles pour les jeunes.

 

Une collaboration nécessaire et naturelle

La Maison des jeunes est habituée d’offrir une programmation pour les 18 ans et moins et le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert possède l’expertise auprès des jeunes adultes en insertion socioprofessionnelles, il était donc naturel pour les deux seuls organismes de Saint-Hubert qui s’adressent aux jeunes de s’unir pour leur offrir un endroit unique qui répond à leur besoin.

<< Le sPOt 16-24 devient dès à présent le sous-sol pour les jeunes qui sont en appartement et qui cherchent un endroit pour se rassembler >> Mentionne Guylaine Turpin, directrice générale au CJESH << J’ai connu un projet semblable à Montréal et je sais à quel point c’est un besoin pour les citoyens et tout particulièrement pour les jeunes du quartier de Laflèche. >> ajoute David Coré, directeur à la Maison des jeunes La Porte Ouverte.

 

Pour en savoir plus sur le projet ou pour consulter la programmation il suffit de visiter les médias sociaux du sPOt 16-24 ou le site internet du Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert.

 

                                                                      -30 –

 

Pour renseignements :  

Arianne Blanchette

Conseillère aux communications et aux événements

Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert

communications@cjesh.org

450-678-7644 poste 208

Read More →

AEP en conduite d’autobus

Le mur des métiers

PRINCIPALES TÂCHES

  • Inspecte l’autobus avant le départ
  • Règle le chauffage, l’éclairage et la ventilation
  • Prend connaissance du parcours et identifie le numéro du circuit
  • Conduit l’autobus en suivant un trajet et le Code de la route
  • Ramasse ou valide les billets ou les laissez-passer des passagers
  • Fournit des renseignements relatifs à l’horaire et aux parcours
  • Signale les accidents, les retards ou les problèmes mécaniques

CHAMPS D’INTÉRÊT ET APTITUDES

  • Aimer et aptitudes à travailler avec public
  • Aimer travailler avec des outils, de la machinerie, réparer ou fabriquer des choses
  • Aimer travailler selon des procédures établies
  • sent des responsabilités et de l’organisation
  • Autonomie et débrouillardise
  • Sens de l’orientation

ÉTABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT OFFRANT LE PROGRAMME

  • Commission scolaire Riverside (Saint-Hubert) : Langue d’enseignement : bilingue
  • CSS de Laval : Langue d’enseignement : français

FORMATION PROFESSIONNELLE D’UNE DURÉE DE 330 HEURES

Conditions d’admission :

Avoir obtenu au moins les unités de 3e secondaire ou l‘équivalent en langue d‘enseignement, langue seconde et mathématique;

OU

avoir obtenu une attestation d‘équivalence de niveau de scolarité (AENS)

*d’autres conditions d’admission peuvent s’appliquer. Renseignez-vous avec votre conseiller au carrefour!

STATISTIQUES DE PLACEMENT

Aucune donnée disponible

À SAVOIR

  • Avoir une très bonne vision
  • Bonne endurance physique
  • Longues heures de route
Read More →

Guylaine Turpin, directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert, reçoit la médaille de l’Assemblée nationale du Québec

Communiqués de presse

Saint-Hubert, le 26 avril 2022 – C’est le 21 avril dernier que Ian Lafrenière, député de la circonscription de Vachon et ministre responsable des Affaires autochtones a remis à madame Guylaine Turpin, directrice générale au Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert (CJESH) la médaille de l’Assemblée nationale du Québec.

 

En effet, c’est durant la soirée des festivités entourant le 25e anniversaire du CJESH que monsieur Ian Lafrenière a souligné les 25 années de dévouement d’une << dame très impliquée dans sa communauté >> et qu’il a remis << au nom de tous les citoyens de Saint-Hubert et des citoyens du Québec la médaille de l’Assemblée nationale pour l’ensemble de son œuvre. >> Une reconnaissance << totalement mérité >> à tenu à ajouter monsieur le ministre tout en félicitant madame Turpin et en lui souhaitant un autre 25 ans au sein du CJESH.

 

<< C’est un véritable honneur! Bien que je fasse ce métier par conviction et par passion pour les jeunes adultes et non pour les médailles, cette reconnaissance et cette preuve de confiance me vont droit au cœur. >> a mentionné celle qui occupe le poste de directrice générale depuis 25 ans.

 

Madame Turpin a également reçu, lors de cette soirée, un certificat de la Chambre des communes <> remis par Stéphane Bergeron, député de Montarville ainsi qu’un certificat honorifique remis par la Ville de Longueuil servant à souligner l’engagement des 25 dernières années de la directrice générale.

 

– 30 –

Pour renseignements :  

Arianne Blanchette

Conseillère aux communications et aux événements

Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert

communications@cjesh.org

450-678-7644 poste 208

Read More →

Le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert célèbre ses 25 ans au service des jeunes adultes

Communiqués de presse

Le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert célèbre ses 25 ans au service des jeunes adultes

Saint-Hubert, le 21 avril 2022 – C’était jour de fête jeudi soir au restaurant l’Ancêtre à Saint-Hubert. En effet, plus d’une soixantaine de personnes se sont réunies pour célébrer les 25 ans d’existence du Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert (CJESH). Une soirée aux allures des plus festives où se sont enchaînés témoignages de clients actuels et anciens, allocution d’élus et mot de la direction. C’est en présence de monsieur Stéphane Bergeron, député fédéral de Montarville et de monsieur Alvaro Cueto, président de l’arrondissement Saint-Hubert que l’organisme a dévoilé que plus de 20 000 jeunes adultes ont été desservies et que près de 45 projets ont été développés avec le milieu au fil de ces deux décennies et demi.

Un petit retour en arrière

C’est en 1997, ce même jour, un 21 avril, que le CJESH était inauguré en présence de madame Louise Harel, alors ministre de la main-d’œuvre et de la Sécurité du revenu. À l’époque, on comptait cinq employés dont une est toujours à l’emploi : Madame Guylaine Turpin directrice générale.  Le CJESH compte maintenant une quinzaine d’employés offrant des services diversifiés et personnalisés aux jeunes adultes âgés de 16 à 35 ans résidant à Saint-Hubert. Au fil du temps, de nombreux services se sont ajoutés afin de favoriser l’intégration de tout jeune adulte qui aurait un besoin, et ce, peu importe la nature.  Aujourd’hui, le CJESH est une référence pour les jeunes adultes qui souhaitent obtenir de l’accompagnement pour réussir leur intégration au marché de l’emploi, leur retour aux études ou encore le développement de leurs projets. Dans les écoles secondaires, de nombreux ateliers sont donnés en lien avec l’éducation financière, la persévérance scolaire et la sensibilisation au bénévolat et à l’entrepreneuriat. Bien ancrés dans son milieu, les conseillers du CJESH travaillent en collaboration avec les partenaires en santé et services sociaux, les élus et les entreprises du territoire.

Un acteur socio-économique incontournable

Madame Nathalie Delisle, conseillère municipale dans le district des Maraîchers, est venue saluer l’apport important du CJESH dans le développement socio-économique de Saint-Hubert. Elle-même, en tant qu’entrepreneure, a fait appel en 2013, au programme Desjardins jeunes au travail du CJESH pour embaucher et donner la chance à un jeune étudiant.  Cette expérience a permis à Madame Delisle de prendre connaissance de l’expertise du CJESH et de sa contribution dans le milieu. 

Des mois festifs sont à prévoir pour le CJESH

Plusieurs événements et dévoilements de projets sont à prévoir au cours des prochains mois. Le 5 à 7 du 21 avril annonçait en effet le lancement d’une programmation chargée. L’inauguration de l’Atelier Récup’ Vélo en mai prochain ainsi que les portes ouvertes du CJESH qui auront lieu en septembre sont deux exemples d’activités qui auront lieu prochainement.

Une présence accrue

De plus, le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert promet d’être plus présent que jamais sur le territoire de Saint-Hubert pour l’année 2022. << La pandémie a fait mal à nos jeunes, c’est donc d’autant plus important pour nous d’être présent et accessible pour recréer des liens avec eux. >> mentionne Guylaine Turpin, directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert. Avec l’allégement des mesures sanitaires, l’équipe du CJESH espère pouvoir accueillir à nouveau, des groupes de clients afin de recommencer à animer des ateliers à ces derniers. Des consultations par le biais de sondage virtuel, auront lieu prochainement auprès des jeunes adultes afin de développer une programmation qui répond à leurs besoins. Les personnes intéressées à en savoir plus sont invitées à s’abonner aux différents réseaux sociaux du CJESH et à visiter le site internet au cjesh.org.

<< Au nom des administrateurs et des employés du Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert, je souhaite remercier nos collaborateurs et nos partenaires financiers pour leur appui. Merci également au gouvernement du Québec, qui reconnaît l’expertise des Carrefours jeunesse-emploi ainsi que leur approche collée à la réalité des jeunes adultes qu’ils accompagnent. Bien évidemment, je veux surtout remercier les jeunes adultes de Saint-Hubert qui nous font confiance depuis 25 ans. Vous êtes la raison d’être de notre existence, c’est vous qui donnez du sens à notre travail. >> Ajoute Guylaine Turpin.

                                                                         – 30 –

Read More →

Le CJESH d’hier à aujourd’hui

Articles de blogue

25 ans d'histoire

Le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert vient tout juste de fêter ses 25 ans. Un quart de siècle dédié au service des jeunes adultes de Saint-Hubert! Ce deuxième article de blogue d’une série de trois permet de faire un constat sur les deux décennies et demie que nous venons de traverser. Et… qui de mieux que Guylaine Turpin directrice générale depuis le tout début pour nous parler du Carrefour et des jeunes.

Guylaine, Qu’est-ce qui a le plus changé en 25 ans selon toi?

Premièrement, il y a le marché du travail qui s’est énormément transformé. Ce qui nous a appelés à nous ajuster dans notre approche et dans le travail que l’on fait. Comme on a cœur d’être à l’avant-garde et de suivre les tendances on n’a pas eu le choix de s’adapter au fil des ans. Bien évidemment, on vit depuis mars 2020 une très grosse transformation, mais le marché à changer petit à petit au fil des 25 dernières années.

Ensuite, sans surprise le deuxième élément qui a énormément changé, c’est notre clientèle. Ce sont des cycles, tous les 5-6 ans, on voit un changement au niveau du groupe d’âge qui a besoin de nos services. Bien évidemment depuis 5 ans, on constate que notre clientèle est plus issue de l’immigration qu’en 1997, mais il y a 25 ans on remarquait que les jeunes qui utilisaient nos services provenaient de groupes d’âge plus diversifiés. Notre noyau fort ç’a toujours été les 18-25 ans. Avant, ils étaient plus scolarisés surtout au niveau des formations qualifiantes. Depuis 10 ans, chez les jeunes de 18 et 25 ans qui viennent le plus nous consulter, on voit une baisse au niveau de la scolarité. On remarque que 30% d’entre eux n’ont pas de secondaire 5 et qu’un très gros bassin de ces jeunes a à peine un secondaire 2.

Qu’est-ce qui explique cette baisse de scolarité selon toi?

L’espace sur le marché du travail est beaucoup plus grand qu’auparavant. Donc ceux qui avaient de la difficulté à s’intégrer avant arrivent aujourd’hui à se trouver un emploi plus facilement. Quand le taux de chômage est plus élevé et que ces jeunes voient des gens, avec des diplômes, manquer de travail, ils se disent qu’eux n’arriveront pas à se trouver un emploi, ils pensent alors qu’il est plus simple de rester sur l’aide de dernier recours et ils ne viennent pas utiliser nos services. En 2022, comparativement aux années 90, de la’’ job’’, il y’en a et ils le savent. Ils viennent donc nous consulter pour qu’on les aide à trouver les meilleures possibilités pour eux.


Ces deux gros changements viennent démontrer toute l’importance qu’on les organismes à travailler en partenariat afin de s’assurer qu’il y’ait toujours un filet de sécurité autour des jeunes. Travailler en collaboration permet d’éviter que les jeunes décrochent socialement. Ç’a toujours été dans notre mandat et pour les années à venir nous souhaitons mettre en place de plus en plus de partenariats, notamment avec les écoles secondaires.

Qu’est-ce qui t’a amené à venir travailler ici?

Tout d’abord parce que c’était le domaine dans lequel j’ai étudié, mais surtout parce qu’il y avait un Carrefour dans MA ville. Je me disais qu’enfin il y allait avoir des services pour les jeunes adultes dans Saint-Hubert. Ils n’auraient plus besoin d’aller à Brossard ou à Longueuil, ils auraient enfin accès à un Carrefour à proximité avec des gens qui connaissaient et comprenaient leur réalité.

Qu’est-ce qui te garde encore ici après toutes ces années?

Il n’y a pas une année qui se ressemble, oui ça fait 25 ans, mais chaque année est unique et amène son lot de changements et de défis. De nouveaux besoins ont émergé au fil du temps pour les jeunes adultes de 16 à 35 ans et j’ai encore envie de travailler à les accompagner là-dedans. J’aime encore profondément ce que je fais et la clientèle pour laquelle je me bats.

C’est quoi les jeunes pour toi?

C’est la quête de soi, la recherche d’un sens à leur vie. Alors l’important pour moi c’est de pouvoir leur offrir un lieu où ils peuvent venir chercher un coup de main, peu importe qui ils sont et de quoi ils ont besoin. Quand tu vis une embûche financière, tu as la possibilité d’aller rencontrer un conseiller financier pour t’aider non? Alors quand tu es dans la vingtaine, l’âge où tu apprends à connaître la personne que tu es en train de devenir, tu as peut-être besoin d’un conseiller pour t’aider. Le Carrefour devient alors un ‘’safe place’’ où il t’est permis d’aller remettre en question tes décisions professionnelles et de trouver des solutions à tes besoins.

Donc on a encore lieu d’être?

Ben certainement! C’est beaucoup plus dans la mi-vingtaine qu’on réalise qui on est, ce qu’on a envie de faire, nos intérêts, nos aptitudes basées sur nos expériences de vie, etc. C’est d’autant plus important d’offrir encore des services à cette tranche d’âge. Avec ce qui s’en vient au niveau économique il v a y en avoir encore plus de jeunes adultes en remise en question qui vont se demander : << qu’est-ce que je fais, où je m’en vais? >> En plus, la mi-vingtaine vient parfois avec un premier enfant et dès qu’un jeune devient parent ça change sa perspective de la vie. Pas obligé d’être en grosse remise en question, des fois on a juste besoin d’être certain de savoir où on s’en va professionnellement. Ça tombe bien, on sert à ça et nos services sont gratuits en plus!

Finalement, On a demandé aux employés actuels du CJESH de décrire le Carrefour en un mot voici ce que ça donne si on les MET tous ensemble:

Un lieu accueillant, convivial et chaleureux. Un organisme rassembleur et dynamique engagé dans sa communauté. Un endroit sans jugement où on priorise les besoins de l’humain avant tout.

Read More →

Technologie du génie civile

Le mur des métiers

Le programme Technologie du génie civil forme des spécialistes de la construction qui interviendront dans des projets reliés aux bâtiments, aux ponts, aux routes, aux services municipaux, aux barrages ainsi qu’aux milieux riverains et côtiers.

Tu évolueras parmi les cinq principaux champs de l’industrie de la construction : relevés et inspections, géotechnique et matériaux, structures et bâtiments, infrastructures routières et urbaines ainsi que gestion de projets.

 

PRINCIPALES TÂCHES
  • Intervenir dans la conception, la réalisation et la supervision de projets
  • Participer à des projets de charpente, de structure et de génie municipal
  • Dessiner des plans en utilisant les logiciels spécialisés
  • Concevoir des éléments de structure, d’infrastructure et de routes
  • Prélever des échantillons de matériaux et analyser les propriétés
  • Effectuer des travaux d’estimation, de planification et de gestion de projets
  • Surveiller les travaux sur un chantier
CHAMPS D’INTÉRÊTS ET APTITUDES DU MÉTIERS
  • Les grands travaux et les chantiers de construction
  • Tu aimes le travail concret et manuel
  • Le travail au grand air tout comme le travail de bureau
  • Esprit critique et scientifique
  • Bonne capacité de visualisation
  • Aimer concevoir, dessiner et travailler en équipe
  • L’application pratique des sciences
ÉTABLISSEMENT D’ENSEIGNEMENT OFFRANT LE PROGRAMME
  • Cégep de Saint-Hyacinthe
  • Cégep André-Laurendeau, Montréal : Admission à l’automne seulement, programme contingenté
  • Collège Ahuntsic (Montréal) : Admission à l’automne seulement, programme pouvant être contingenté
  • Dawson College (Montréal) : offert en anglais
FORMATION PROFESSIONNELLE D’UNE DURÉE DE 3 ANS

Conditions d’admission :

Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES). Ou encore , être titulaire d’un DEP et avoir réussi les cours suivants : langue d’enseignement et langue seconde de 5e secondaire, mathématique de 4e secondaire.

Préalables :

  • TS 5e ou SN 5e ou Mathématique 526
  • STE 4e ou SE 4e ou Sciences physiques 436

STATISTIQUES DE PLACEMENT

Taux de placement 2018 : 95,1%

À SAVOIR

  • Travail nécessitant des déplacements
  • Être capable de soulever des charges lourdes
  • Plusieurs fonctions de travail : Dessinateur, estimateur, gérant de projet, inspecteur, représentant technique, surveillant de chantier, technologue de laboratoire et en chantier, technologue en génie civil

 

Read More →

Technique d’inhalothérapie

Le mur des métiers

Le programme techniques d’inhalothérapie forme des professionnels de la santé spécialisés dans les soins du système cardiorespiratoire et l’assistance anesthésique. Ce programme s’adresse à ceux qui aiment être en contact avec les gens, qui gardent leur sang-froid lors de situations d’urgence et qui s’intéressent à la santé humaine.

 

PRINCIPALES TÂCHES

  • Évalue la condition cardiorespiratoire des personnes
  • Procède à des épreuves diagnostiques
  • Assure la surveillance clinique
  • Prépare les médicaments
  • Maintiens une ventilation artificielle prolongée adéquate
  • Assure l’évaluation des personnes
  • Effectue la promotion de saines habitudes de vie
  • Contrôle la qualité du matériel et des équipements utilisés

CHAMPS D’INTÉRÊT ET APTITUDES DU MÉTIER

  • Aimer travailler physiquement et manipuler des instruments
  • Aimer comprendre les phénomènes et résoudre les situations problématiques
  • Aimer travailler en contact avec des personnes

ÉTABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT OFFRANT LE PROGRAMME

Cégep de Rosemont (Montréal) : Admission à l’automne seulement, temps plein, programme pouvant être contingenté

Vanier College (Montréal) : offert en anglais

FORMATION PROFESSIONNELLE D’UNE DURÉE DE 3 ANS

Conditions d’admission :

Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES)

OU

être titulaire d’un DEP et avoir réussi les cours suivants : langue d’enseignement et langue seconde de 5e secondaire, mathématique de 4e secondaire.

*D’autres conditions d’admission peuvent s’appliquer. Renseignez-vous auprès d’un conseiller au carrefour!

STATISTIQUES DE PLACEMENT

  • Taux en emploi : très élevé
  • 2018 : 95% (source : Repères)

À SAVOIR

  • Possibilité de travailler sur appel
  • Travail nécessitant des déplacements
  • Travail en équipe multidisciplinaire
  • Risques liés aux agents biologiques
Read More →

Le CJESH en chiffre d’hier à aujourd’hui

Articles de blogue

25 ans d'histoire

En avril 2022, le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert célébrera ses 25 ans.  

Un quart de siècle dédié au service des jeunes adultes. Ce premier article de blogue d’une série de trois permet de faire un retour en chiffres sur presque trois décennies d’histoire. 

  • 7 septembre 1995: Assemblée de fondation au restaurant l’Ancêtre
  • 14 avril 1997: Première cliente âgée alors de 32 ans
  • 21 avril 1997: Inauguration du CJESH en présence de Madame Louise Harel
  • 52e carrefour à ouvrir ses portes (sur un total de 110)
  • 5245 boulevard Cousineau local 535: 1er bureau
  •  1999 : 1er site internet du CJESH
  • 1er CJE à offrir une école de milieu (5 années consécutives)
  • 5 présidents de CA (3 hommes et 2 femmes)
  • 9 étés consécutifs pour la COOP jeunesse de services
  • 16 éditions de Desjardins jeunes au travail
  • 20 années comme partenaire majeure du concours québécois en entrepreneuriat volet local
  • Organisateur de 2 colocs en gestion des ressources humaines
  • 2017: 20e anniversaire
  • 4 déménagements: 3 changements de local entre 1997 et 2017 et 1 relocalisation de local en 2017
  • 42 administrateurs impliqués et engagés sur le conseil d’administration
  • + de 20 000 clients ont pu bénéficier de nos services
  • + de 8 300 journées au service des jeunes adultes
  • Près de 45 projets développés avec le milieu
  • 25 partenaires fidèles et impliqués
  • Plus de 40 collaborateurs ponctuels
  • 4 logos 
  • 1er avril 2022: notre directrice générale, Madame Guylaine Turpin, célébrera son 25e anniversaire à la tête du CJESH
  • Plus de 125 personnes ont été employés par le CJESH sur des mandats spécifiques, des contrats, des emplois d’été ou des emplois réguliers
  • Le Carrefour compte aujourd’hui 15 employés
  • 25 années collées sur la réalité des jeunes adultes de 16 à 35 ans
Read More →

Administration des réseaux et sécurité informatique

Le mur des métiers

Tu es passionné par les changements technologiques et par le domaine des ordinateurs? 
Tu aimerais acquérir une expertise dans un secteur en pleine croissance? 
Ce programme est pour toi. Découvre l’AEC en administration des réseaux et sécurité informatique. 

PRINCIPALES TÂCHES

  • Assurer le soutien technique aux usagers d’un réseau
  • Installer et entretenir des câbles des réseaux locaux
  • Analyser la sécurité des systèmes
  • Installer, configurer et optimiser les systèmes de sécurité
  • Assembler, modifier et utiliser l’ordinateur
  • Assister le client pour brancher et utiliser des équipements
  • Optimiser la configuration d’une station de travail informatique

CHAMPS D’INTÉRÊT ET APTITUDES DU MÉTIER

  • Les nouvelles technologies des réseaux
  • La virtualisation des ordinateurs et des réseaux
  • La sécurité des systèmes informatiques et l’éthique
  • Le souci du détail, de l’initiative et de l’autonomie
  • Bonne capacité d’analyse et de résolution de problèmes

ÉTABLISSEMENT D’ENSEIGNEMENT OFFRANT LE PROGRAMME

 

FORMATION PROFESSIONNELLE D’UNE DURÉE DE 1440 HEURES

Conditions d’admission :

  • Posséder un diplôme d’études secondaires (DES) OU
  • posséder un diplôme d’études professionnelles (DEP) OU
  • posséder une formation jugée suffisante par le collège

*d’autres conditions d’admission peuvent s’appliquer. Renseignez-vous avec votre conseiller au carrefour!

STATISTIQUES DE PLACEMENT

  • Taux de placement : Excellent 
  • Secteur en pleine expansion connaît une croissance de plus de 20 % par année.
Read More →

Hygiène et salubrité en milieux de soins (AEP)

Le mur des métiers

L’attestation études professionnelles (AEP) Hygiène et salubrité en milieux de soins a pour objectifs de développer chez le participant les connaissances et les compétences nécessaires pour réaliser les tâches liées au nettoyage, à la désinfection et au maintien de la propreté dans tout établissement. Entre autres, ils ou elles veillent au nettoyage et à la désinfection des unités de soins à la clientèle, des aires publiques intérieures et extérieures, des lieux spécialisés comme : pharmacies, blocs opératoires, laboratoires, cabinets de consultations externes (cliniques), morgues, salles d’examen, unités de soins spécialisés et cliniques dentaires.

PRINCIPALES TÂCHES

  • Prévenir les infections et la contamination
  • Communiquer en milieu de travail
  • Entretenir des unités de soins
  • Entretenir des lieux spécialisés
  • Utiliser des moyens de recherche d’emploi
  • Intervenir de façon sécuritaire en milieux de soins
  • Entretenir les aires publiques intérieures

CHAMPS D’INTÉRÊT ET APTITUDES DU MÉTIER

  • Travailler physiquement
  • Travailler dans le milieu hospitalier
  • Effectuer des tâches répétitives
  • Discret et polyvalent
  • Sens des responsabilités et de l’organisation
  • Souci du service aux usagers

ÉTABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT OFFRANT LE PROGRAMME

  • CSS de Saint-Hyacinthe (Montérégie)
  • CSS des Hautes-Rivières (Montérégie)
  • CSS Marie-Victorin (Montérégie)
  • CSS de la Pointe-de-l’Île (Montréal)
  • CSS de Montréal (CSS) (Montréal)
  • CSS Marguerite-Bourgeoys (Montréal)

Formation professionnelle d’une durée de 525 heures 

Conditions d’admission :

  • Avoir obtenu au moins les unités de 3e secondaire ou l‘équivalent en langue d‘enseignement, langue seconde et mathématique; OU
  • Avoir obtenu une attestation d‘équivalence de niveau de scolarité (AENS)

*D’autres conditions d’admission peuvent s’appliquer. Renseignez-vous avec votre conseiller au carrefour!

STATISTIQUES DE PLACEMENT

  • Bonnes perspectives d’emploi

À SAVOIR

  • Manipulation de produits chimiques
  • Lieux de travail variés : Hôpitaux, centres d’hébergement, garderies, etc.
Read More →

La passion : un facteur indispensable pour le bonheur en emploi?

Articles de blogue

 Tu as peut-être déjà entendu des proverbes tels que : « Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie. » ou « Vis de ta passion! ». Ceux-ci peuvent laisser croire que si tu as l’impression de travailler, c’est que tu n’as pas emprunté la bonne voie professionnelle.

Pourtant, même si tu trouves un travail qui te passionne ou que tu aimes, cela n’impliquera pas toujours de faire uniquement ce qui te plaît. Il y aura toujours une part de ton travail qui sera perçue comme une obligation.


Et puis… qu’arrive-t-il quand tu n’as pas de passion? Est-ce que tu dois t’en trouver une à tout prix? Est-ce normal de ne pas en avoir? Est-ce que tu dois être absolument passionné par ce que tu fais pour être heureux au travail? Ces questions peuvent être la source de beaucoup d’anxiété pour bien des gens qui se questionnent à propos de leur carrière. Elles sont aussi probablement plus fréquentes qu’on ne pourrait le croire considérant que, selon le professeur et chercheur en psychologie de l’UQAM Robert J. Vallerand, Ph.D., on estime qu’environ 15 à 20% des gens n’auraient pas de passion.


Avoir une passion versus être passionnée

Une personne qui investit beaucoup de temps et d’énergie dans une activité qu’elle aime est une personne passionnée. On parle alors d’un trait de personnalité, lequel n’est pas présent chez tout le monde. Alors, quand on y pense, la passion peut effectivement contribuer au bonheur en emploi, mais ce n’est pas le seul facteur à prendre en considération et ce n’est surtout pas le seul élément qui peut nous permettre d’être heureux à 100% dans notre travail.  

Qu’arrive-t-il si tu as plusieurs passions? Est-ce que tu dois en choisir une plutôt qu’une autre? Pas nécessairement. Il est possible, par exemple, de choisir d’opter pour un emploi qui te permettrait de combiner plusieurs passions en même temps ou encore de travailler simultanément sur plusieurs projets.  Il reste, par contre, que tu peux être passionné par plusieurs activités sans que cela ne veuille dire que tu doives automatiquement les retrouver dans ton travail.


L’importance de prioriser l’équilibre

Qui dit passion ne veut pas toujours dire équilibre psychologique. En effet, toujours selon les travaux de recherche de Robert J. Vallerand, Ph.D., il y aurait deux types de passion, l’harmonieuse et l’obsessive.


Une passion dite harmonieuse est associée à une augmentation des émotions positives et à un haut niveau de concentration. Alors qu’à l’inverse, une passion dite obsessive serait associée à une augmentation des émotions négatives comme la honte et l’anxiété. Ce type de passion mène à des comportements autodestructeurs et à une persistance rigide à se surinvestir dans des activités. Pour qu’une passion pour une activité soit qualifiée d’harmonieuse, elle doit demeurer en équilibre avec tes autres champs d’intérêt et ta motivation à l’exercer doit être essentiellement éveillée par ton plaisir à t’y adonner. Par opposition, on dira d’une passion pour une activité qu’elle est obsessive si tu t’y consacres sans relâche au détriment du reste et que la motivation à l’exercer est davantage éveillée par des buts extérieurs à toi tels que la recherche de reconnaissance, de prestige, de gloire et de richesse. La passion peut donc aussi être la source de souffrance.


Alors à la question doit-on être passionné par son travail pour être heureux, la réponse est que l’important, est de trouver un métier ou une profession qui te motive et qui t’offre un équilibre entre tes compétences et les exigences qui y sont rattachées.


Pour parvenir à atteindre cet objectif, les conseillers d’orientation du Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert se feront un plaisir de t’accompagner afin d’explorer les métiers et les professions qui te permettront d’atteindre cette adéquation entre tes habiletés et le niveau de défi exigé. 

Read More →